Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

les 5-6-7/03/2012

Citroën DS3

de Calvi (corse) à Caraix-Plouguer (29)

DS3.jpg

(photo prise à l'arrivée, gare de Carhaix Plouguer en bretagne, comme en attestent le sol et le pare brise mouillé)

 

Ayant quelque peu délaissé ce blog par manque de temps, donc pour cause d’activité intense, je vais essayer de vous faire un petit résumé …

Après  deux utilitaires convoyés l’un de la Rochelle, le second de Châtellerault mais les deux à destination de Dieppe, quelques autres sans intérêt majeur ou péripéties susceptibles de passionner, Convoyage Service décolle …, en effet les trois derniers convoyages m’ont conduit à prendre l’avion …

Une 207 cc quasi neuve prise a 1350 km , à Lubjlana en Slovénie, à ramener à Paris. J’y suis donc allé Photo0339.jpgen avion, et suis revenu en passant par l’Autriche,  je suis passé très près de Gmünd (Musée national Porsche), et j’ai passé la nuit entre Munich et Stuttgart (sièges BMW, Mercedes et Porsche) …

Une Ford Fiesta Titanium, quasi neuve elle aussi puisque 750 km au compteur, que j’ai récupéré à coté de Cannes, pour la conduire à Malaga (sud extrème de l’Espagne). Après une nuit à perpignan, j’ai donc longé le littoral méditerranéen Espagnol en profitant des paysages ensoleillés, jusqu’à Alméria. J’y ai passé une soirée sympa et estivale, une excellente nuit dans une suite face à la mer au Grand Hôtel Almeria (59.90 € la suite en hors saison, on a quoi en France pour ce prix là ?). J’ai repris la route assez tôt pour arriver à Malaga, livrer la voiture à un client heureux, qui m’a reconduit ensuite à l’aéroport, pour prendre l’avion du retour.

 

Pour suivre, toujours dans la catégorie voitures neuves, une Citroën DS3, 658 km au compteur. A récupérer à Calvi en Corse et à ramener en Bretagne. J’ai donc dans l’ordre pris un TGV à tours pour Paris, le métro, puis un train de nuit couchette à Austerlitz pour aller à Nice. De Nice, j’ai pris (j’avais le temps) un car pour rejoindre l’aéroport … de l’aéroport, un avion pour aller à Calvi, et de l’aéroport de Calvi pour me rendre au point de départ de mon convoyage un taxi (coutume corse probablement, on ne met pas le compteur et ça coute 20.00 € pour faire 4.5 km) … J’ai enfin pris la route, de Calvi direction Ajaccio … sans perdre trop de temps, car plus de 150 km à parcourir par des routes très sinueuses et des corses au volant soit hystériques, soit d’une hyper lenteur, et 3 heures maximum pour les faire. Après m'être fait doubler par une clio dans un virage, j'ai revu la dite clio 1km plus loin sur le toit dans un virage ... Photo0351.jpgA Ajaccio, j’ai pris le bateau … Embarquement à 18h00, installation, et me voilà sur l’eau direction Marseille. Traversée tumultueuse, le bateau à dévié sa route à cause de la mer démontée, et en salle de restaurant, les verres et assiettes chutaient pour se briser au sol … Résultat une arrivée à Marseille à 10h00 au lieu de 7h30.

J’ai, après le soleil corse et des températures douces , eu de la neige du coté de Saint-Etienne, et de la pluie, la fine, celle qui agace, en Bretagne . Vivement Lundi prochain, je conduis une Maserati à coté de Lisbonne au Portugal, avec retour avion, mais je vous raconterai, photos à l’appui ...

 

Suite ---->

 

Partager cette page

Repost0

Présentation

  • : convoyage-service le blog
  • : convoyeur de véhicules, un métier passionnant, toujours plein de surprises et qui fait voir du pays
  • Contact